dimanche 14 avril 2013

le Métier de Fondeurs ... (4)


 
 
Retour en arrière sur
Un évènement hors du commun
ayant eu lieu le Samedi
23 mars 2013 à 17h00.


Sonnerie des nouvelles cloches de Notre-Dame de Paris :
 
 
 
 
 
 
 
 

Le Samedi 23 Mars dernier , sur le parvis de Notre Dame de Paris plus de 10000 personnes se sont rassemblés pour assister  en fin de cérémonie, la sonnerie du Grand Solemnel, ensemble des deux bourdons et des huit cloches en volée, a clos cette manifestation.
 
 
Elle à clos aussi un processus de fabrication déjà expliqué lors des précédents articles que vous pouvez reconsulter à loisirs.
 
 
C'est aussi l'aboutissement de la pose , de l'accord des cloches,  du réglage de celle ci  qu'ont effectuer les campanistes (nom des professionnels qui fabrique les cloches).
 
 
Trés  belle manière pour eux  de clôturer ce chantier, ainsi d'innombrables personnes vont profiter de la voix des cloches , fruits de leur travail et de leurs sueurs.
 
*******
 
L'écho de l'enclume vous propose l'article extrait du site internet de Notre Dame de Paris
 
Bonne lecture à tous.
 

 

Après leur bénédiction le 2 février 2013 par le cardinal André VINGT-TROIS, archevêque de Paris, et leur installation dans les tours de Notre-Dame, les huit nouvelles cloches et le bourdon Marie associent pour la première fois leurs voix à celle du grand bourdon Emmanuel en cette veille des Rameaux, ouverture de la Semaine Sainte.

 

Cet événement majeur de la vie de la cathédrale et de Paris s’est tenu à l’extérieur de la cathédrale en présence de bien plus de 10 000 personnes.

 

Le Cardinal André VINGT-TROIS et de nombreux invités (parmi lesquels la Ministre de la Culture ainsi que le Maire de Paris) sont intervenus à la tribune pour des discours officiels.

 

 

Un court-métrage retraçant l’histoire des cloches et la création du nouvel ensemble campanaire fut projeté sur des écrans géants installés à cet effet.

 
 
 






Nouvelles sonneries

Le 23 mars 2013, les tours de Notre-Dame retrouvent une sonnerie à la hauteur de ce haut lieu de Chrétienté, chef d’œuvre de l’architecture gothique : deux bourdons dans la tour Sud, huit cloches dans la tour Nord, trois cloches dans la flèche. Le paysage sonore de la Cité sera à nouveau rythmé par les tours de la cathédrale d’où s’élèveront les volées des offices et les tintements des heures civiles.
 
 
Pour régir l’ensemble de ces sonneries fut rédigé un Ordre de sonnerie, selon la tradition séculaire, basé sur :





- l’étude règlements de sonnerie du XVIIIe siècle, particulièrement le relevé fait en 1789 par l’Abbé Marmottan, afin d’en extraire des éléments historiques transposables dans le contexte d’une sonnerie en 2013 ;

- les besoins contemporain d’une sonnerie cultuelle pour un édifice tel que Notre-Dame.


 
Comme il est de tradition, des « particularités locales » ont été restituées ou crées, spécificités qui font la substance identitaire et la singularité d’une sonnerie, d’un lieu de culte, d’une ville… (sonneries qualifiées de remarquable au XVIIIe siècle, sonnerie du Couvre-feu, tintements de l’âge de l’archevêque défunt sur le grand bourdon, sonnerie du Grand Solemnel en démarrant par le deux bourdons…)
 
 
Les sonneries de la cathédrale Notre-Dame de Paris se décomposent en quatre grandes catégories :





- la sonnerie des offices (en semaine, le dimanche, sonneries dont l’ampleur est fonction du calendrier liturgique) ;

- la sonnerie de l’Angélus trois fois par jour ;

- la sonnerie du carillon des heures (court motif pour les quarts d’heure, courte mélodie en fonction du temps liturgique chaque heure, plus d’une cinquantaine de motifs puisés dans le répertoire musical séculaire de Notre-Dame se succéderont au fil de l’année liturgique) ;

- la sonnerie de circonstances particulières (Libération de Paris, 11 novembre, événements liés au pontificat, événements nationaux, internationaux, drames de l’Humanité...)


 
Les cloches sonneront à la même fréquence que ce qui fut pratiqué jusqu’en 2011 ; la seule variante notable sera simplement, du fait du nouvel ensemble à disposition (treize cloches sonnant à l’extérieur en 2013 contre cinq en 2011), une plus grande diversité des modes de sonnerie.
 
 
Enfin, dans un souci de préservation de ce trésor patrimonial qu’est le grand bourdon historique Emmanuel, son usage sera réduit de moitié, réservé aux grandes solennités (Noël, Épiphanie, Pâques, Ascension, Pentecôte, Assomption, Toussaint, ordinations) ainsi que pour la Libération de Paris et le 11 novembre. Il sera suppléé par le bourdon Marie.
 
 




Pour consulter plus en détail l'article
 ci dessus, et l'ensemble du projet.
 
 

 
le lien pour visionner la cérémonie
 
http://www.youtube.com/watch?v=RPVkz3C2Jb8&feature=player_embedded

(Au moment ou vous vous connectez , c'est la sonnerie des cloches qui vous acceuil, mais vous pouvez reculer le curseur à 0 et visionner l'ensemble du reportage d'un peu plus d'une heure.)
 
 
Avec ce lien, vous pourrez visionner l'ensemble de la cérémonie, les discours, des témoignages, des extraits de la fonte des cloches,etc..
 Bon visionnage .
 
 
 
Source: Site internet de Notre Dame de Paris
Crédits photos : site NDP( Notre Dame de Paris)
Mise en forme: J Poitevin

 

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés

Flash Labels by TheBlogueur